Haut de page

Dangers de la route

En France, les dangers de la route sont liés à l’homme (son comportement), au véhicule et à l’environnement.

Alcool et conduite

Verre d'alcool

Depuis plusieurs années, l’alcool au volant est le premier facteur d’accident en France.

Selon les statistiques, en 2012, l’alcool est impliqué dans 5240 accidents dont 839 accidents mortels ayant provoqué 925 décès.

L’alcool au volant concerne toutes les catégories d’âge :

  • 23,8 % des 18-24 ans
  • 23,1 % des 25-44 ans
  • 4,1 % des 75 ans et plus

80 % des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident mortel sont des hommes.

60 % des conducteurs impliqués ont un taux supérieur à 1,5 gramme.

Le risque d’être responsable d’un accident mortel est en moyenne multiplié par 8,5 pour les conducteurs ayant un taux positif.

Ce risque est multiplié :

  • par 3 dès 0,5 gramme
  • par 8 dès 1 gramme
  • par 32 dès 1,6 gramme

Stupéfiants

Test salivaire pour dépistage de stupéfiants

Test salivaire pour dépistage de stupéfiants

En 2012, on dénombre 1930 accidents corporels alors que le conducteur était positif au test salivaire de dépistage aux stupéfiants.

478 accidents mortels sont survenus dans lesquels 531 personnes ont trouvé la mort, ce qui représente 14,5 % de la mortalité routière.

Le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par 18 pour les conducteurs sous l’emprise du cannabis.

92 % des conducteurs sont des hommes.

Médicaments

Le projet de recherche CESIR (Combinaison d’études sur la santé et l’insécurité routière) s’est penché sur le cas de 70 000 conducteurs impliqués dans un accident survenu entre 2005 et 2008. L’étude révèle que près de 3 % des accidents sont imputables à une consommation de médicaments. Le système de pictogrammes mis en place sur les boîtes de médicaments est donc pertinent.

Vitesse

Depuis 2000, la vitesse moyenne de jour pratiquée par l’ensemble des véhicules a été réduite de 9,7 km/h passant de 88,1 km/h à 78,4 km/h en 2012 soit une réduction de 11 %. Dans le même temps, la mortalité a été réduite de 55,3 %.

Téléphone

En 2012, un sondage réalisé sur le bord des routes montre que 2 % des conducteurs sont observés avec un téléphone en main. L’utilisation de plus en plus fréquente du kit mains-libres a pour conséquence de faire diminuer cette pratique.

Distances de sécurité

L’article R. 412-12 du code de la route relatif aux distances de sécurité entre les véhicules dispose :

Distance de sécurité

  • « lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second véhicule doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d’arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d’autant plus grande que la vitesse est élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d’au moins deux secondes. »
  • « Hors agglomération, lorsque des véhicules ou des ensembles de véhicules, dont le poids total en charge dépasse les 3,5 tonnes ou dont la longueur excède 7 mètres, se suivent à la même vitesse, la distance de sécurité est d’au moins 50 mètres. »

 La fatigue

La fatigue est une diminution progressive de la vigilance physique et mentale qui entraîne la somnolence voire l’endormissement. La somnolence est responsable de 15 à 20 % des accidents sur le réseau secondaire. Sur autoroute le pourcentage est de 43 % (tout type d’accident confondu). En revanche, 30 % des accidents mortels sur autoroute sont imputables à la fatigue.

Communiquer sur les risques de la fatigue et les précautions à prendre est le seul moyen de prévention.

Les autres usagers de la route

La route doit être partagée par différentes catégories d’usagers : piétons, cyclistes, motards, poids-lourds….. Chacun a des droits mais aussi des obligations.

Vous souhaitez nous contacter ?

Logo de la société Points12

Contactez-nous par téléphone au 0 820 250 238 (9 centimes/min) du Lundi au Samedi de 8h00 à 19h00 ou par e-mail à l’adresse suivante :

Recuperationdepoints.com vous propose des stages agréés dans toute la France. Vous ne trouverez pas ici d’intermédiaires commerciaux : l’annonce du stage permis à points va directement du centre de formation vers le conducteur. Les avantages : vous vous inscrivez auprès de professionnels qui connaissent leur corps de métier et peuvent à ce titre vous conseiller.

Contactez-nous au 0 820 250 238

Du Lundi au Samedi
8h00 - 19h00
Sans interruption

Ou demandez à être rappelé

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire